Mike Horn : Documentaire latitude zéro (résumé)

Mike Horn, aventurier hors pair, réussi encore de nos jours des exploits. Il s’est lancé dans une aventure aussi folle que passionnante : le tour du globe sur la latitude 0°, 40 000 km en solitaire. Une traversée de la Terre sans jamais quitter le cap de l’équateur et sans l’aide d’engin motorisé, une première. En pirogue, il traversa de nombreux fleuves tels que l’Amazonie, à pied il parcourra la jungle équatoriale, à vélo, il traversa l’Afrique, et en bateau à voile, il navigua sur trois océans.

Dans cet article, j’aimerai vous présenter le documentaire de Mike Horn nommé “latitude 0”. Je vous ai fait un petit résumé par étape pour vous donner l’eau à la bouche. A la fin de cet article vous trouverez la sagesse que nous pouvons tirer de cette expérience pour nos aventures et notre vie personnelle.

Un an de préparation

Mike Horn passera un an à se préparer pour cette folle aventure. Il achètera un catamaran afin de parcourir les océans, un simple bateau qui n’est fait que pour parcourir les côtes. Il suivera chaque jour un entrainement complet, physique et psychologique.

Le jour J

Mike Horn avoua que sa famille est une de ses plus grandes sources de motivation, le documentaire suit les images touchantes de l’aventurier donnant un dernier adieu à ses proches avant de partir traverser l’Atlantique.

19 jours à travers l’Atlantique

Pendant 19 jours, il restera dans son catamaran, Mike Horn toujours fidèle à ses convictions ne rechinera en rien dans les vents violents et la solitude. Arrivé à bon port, il retrouvera sa famille venu en avion pour passer quelques heures avec lui.

5 mois en Amérique du Sud, à travers la jungle

Après quelques temps en vélo, il rejoindra la jungle avec l’avertissement suivant : S’il se perd ou si un problème survient, il sera seul puisque l’armée brésilienne ne pourra pas intervenir.

L’assenssion des Andes

Après sa traversée spectaculaire de la jungle amazonienne, il grimpera les Andes avec des amis venu le rejoindre afin de continuer son cap sur la latitude zéro.

79 jours, à la traversée du Pacifique et l’Océan Indien

Arrivé sur la face ouest de l’équateur, il retrouva son catamaran, transporté par son équipe pendant sa traversée dans la jungle, la plus longue traversée sur son bateau lui reste à venir puisqu’il navigua pendant 79 jours. Cette traversée sera plus difficile puisqu’il sentira une grande solitude, son seul contact humain filmé dans ce documentaire est avec un navire marchant de passage.

4 mois, à travers l’Afrique

Mike Horn nous révèle que les hommes sont plus dangereux que les animaux de la jungle, puisqu’il traversa l’Afrique en se faisant prendre en otage par l’armée qui décida de l’exécuter le matin même. La police étant arrivée à temps, il vera un militaire mourrir devant lui par sa faute.

Le retour

Son voyage se termine où il avait commencé il y a quelques temps pour retrouver sa famille. De retour en Suisse, Mike Horn est un homme heureux, il a réussi son aventure qui le marquera de souvenirs et de sagesse pour les années à venir.

Le Documentaire :

Ce que vous devez en retenir pour vos aventures

Comme pour tout voyage, la préparation est primordiale. Avant de se lancer dans ces aventures, Mike Horn a réussi à être sélectionné chez les forces spéciales d’Afrique du Sud. Pendant un an, il suivra une formation complète sur les animaux, les plantes comestibles et l’orientation. Il lira un pile de livre de sa propre taille, en les étudiant un par un, afin d’apprendre un maximum. La préparation réduit de 50%, la difficulté et les problèmes que vous pouvez rencontrer. L’improvisation sera toujours là mais votre préparation vous permettra de savoir comment réagir dans tout type de situation.

Ce que vous devez en retenir pour votre vie personnelle

Lorsque Mike Horn traversa la jungle amazonienne, une question lui est revenue en tête « au moins 50 000 fois » : Pourquoi je fais tout ça ? Malgré tout, il n’a jamais abandonné. Et c’est bien cela que vous devez retenir ! Au moment les plus difficiles, vous ne cesserez de vous poser cette question, alors le plus important est d’abandonner notre mental et accepter complètement notre sort. Car la réponse à cette question vous viendra une fois la prouesse accomplite.

En conclusion, l’expédition « Latitude zéro » est bien plus qu’un projet personnel d’un aventurier, c’est une leçon de vie pour tous ; se dire que même les rêves les plus fous sont réalisables si vous êtes prêts à travailler d’arrache-pied pour les réaliser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s